Ayurveda-Aroma.com



logo

L’Ayurvéda ou médecine ayurvédique


Médecine naturelle préventive et curative reconnue par l'Organisation Mondiale de la Santé, l'ayurvéda va au-delà du corps physique en prenant également en compte les aspects émotionnels et mentaux de l'individu.



Sandrine

  • Sandrine PUTOD
  • 8, rue des Frênes
  • 39250 MIGNOVILLARD
  • -
  • Thérapeute en ayurvéda
  • Praticienne en aromathérapie
  • Siret : 79903573800027

telephonesymbole

mailsymbole

facebooksymbole

instagramsymbole

mapsymbole

07 81 10 80 75

putod.sandrine@gmail.com

Mon Facebook

Mon Instagram

Accès - Mon adresse



LA CONSTITUTION HUMAINE


Les cinq éléments de la nature (la terre, l’eau, le feu, l’air et l’espace) se combinent en paires pour former trois énergies vitales (ou humeurs biologiques) appelées DOSHA :


Les 3 doshas sont Vata, Pitta et Kapha.


constitution humaine 1

ETHER (espace) + AIR = VATA
(avec une prédominance de l’air)


Le dosha Vata est « ce qui fait bouger » les choses, il gère les mouvements physiques et physiologiques, le système nerveux...


constitution humaine 2
VATA gouverne la respiration, les clignements des yeux, les mouvements des muscles et des tissus, les pulsations du cœur, toutes les expansions et contractions, les mouvements du cytoplasme et les membranes cellulaires, le mouvement des simples impulsions des cellules nerveuses…


Au niveau psychologique, Vata gouverne les sentiments et les émotions de joie, la nervosité, la peur, l’anxiété, la douleur…)





FEU + EAU = PITTA
(avec une prédominance du feu)


Le dosha Pitta est « ce qui transforme » les choses. Il gère la transformation (réactions enzymatiques, métabolisme…).


constitution humaine 3
PITTA gouverne la digestion, l’absorption, l’assimilation, la nutrition, le métabolisme, la température du corps, la faim, la soir, la coloration de la peau, l’éclat des yeux ainsi que l’intelligence, la perception, la compréhension…


Psychologiquement, pitta provoque la colère, la haine et la jalousie…





EAU + TERRE = KAPHA
(avec une prédominance de l’eau)


Le dosha Kapha est « ce qui relie » les choses. Il gère la structure du corps, donne force, vigueur et stabilité...



constitution humaine 4
KAPHA « cimente » les éléments du corps, il fournit les matériaux nécessaires à la structure physique. Il maintient la résistance du corps.
Kapha lubrifie les articulations, fournit l’humidité à la peau, aide à guérir les blessures, remplit les espaces du corps, donne force biologique, vigueur et stabilité, soutient la mémoire, donne de l’énergie au cœur et aux poumons, préserve l’immunité…


Psychologiquement, Kapha est responsable des émotions de l’attachement, de l’avidité, de l’envie persistante, la possessivité, il est aussi exprimé dans les tendances au calme, au pardon et à l’amour…



L’équilibre de ces 3 doshas est nécessaire à la santé.


Par exemple :

Le principe de l’air (vata) enflamme le feu corporel mais l’eau est nécessaire pour contrôler le feu, sinon le feu corporel brûlerait les tissus.

Vata fait bouger kapha et pitta qui sont immobiles

constitution humaine 5


Ensemble, les 3 doshas gouvernent toutes les activités métaboliques.



  • L’anabolisme => Kapha

  • Le catabolisme => Vata

  • Le métabolisme => Pitta
constitution humaine 6


Constitution individuelle


La constitution de base de chaque personne est déterminée à sa conception. Elle est nommée prakriti en sanscrit qui signifie « nature », c’est votre constitution natale ou votre état d’équilibre.

Dans le corps, la première expression des cinq éléments de base est donc la prakriti. Notre prakriti reste inchangée durant toute notre vie.


constitution humaine 7
Toute personne est en fait une combinaison des trois doshas (vata, pitta, kapha) dans des proportions différentes pour chaque individu qui nous rend tous unique.

Nous avons tous un ou deux Doshas qui prédominent.

Nous pouvons les connaître à travers le bilan ayurvédique (examen de nos caractéristiques physiques, émotionnelles, mentales…).


Le bilan ayurvédique permet de connaître notre Prakriti mais également nos déséquilibres (Vikriti).
Il permet de déterminer notre profil ayurvédique à un instant défini en fonction des événements extérieurs (contexte géographique, climatique, saisonnier, émotionnel, alimentaire, environnemental, relationnel, d’hygiène de vie, etc…).



Le bilan permet également de mieux se connaître, d’apprendre à s’observer pour démarrer la mise en place progressive d’une nouvelle hygiène de vie, d’un équilibre alimentaire en fonction de notre prakriti et de nos vikritis (dérèglements) pour garder ou retrouver vitalité, bien-être physique et mental et de nous diriger vers le chemin de la pleine santé.



En médecine ayurvédique, on soigne la cause de la maladie et non pas les symptômes, on traite la personne dans sa globalité.